«

»

Brooklyn Nets

Les Nets déménagent pour Brooklyn (New York) le 30 avril 2012. La franchise jouera dans la toute nouvelle salle du Barclays Center. Le propriétaire de la franchise, Mikhail Prokhorov, a affirmé que l’équipe changerait son nom une fois installée à Brooklyn. Le rappeur Jay-Z, qui est également actionnaire minoritaire, annonce que la franchise s’appellera les Nets de Brooklyn.

La quartier de Brooklyn retrouve une équipe de sport professionnel après le départ de l’équipe de baseball des Dodgers de Brooklyn en 1957. Avec le retour de la franchise à New York, la « grosse pomme » et Los Angeles sont les deux seules villes à avoir deux équipes NBA. Pour marquer leur retour, les Nets changent d’identité visuelle, avec un nouveau logo et de nouvelles couleurs.

Le 27 décembre 2012, l’entraîneur des Nets de Brooklyn, Avery Johnson est limogé par le propriétaire de la franchise, le milliardaire russe Mikhail Prokhorov, malgré un bilan équilibré de 14 victoires pour 14 défaites, mais surtout 10 défaites lors des treize derniers matchs. L’intérim devrait être assuré par P.J. Carlesimo3.

En juillet 2013, les Nets et les Celtics officialisent un échange qui envoie Kevin Garnett, Jason Terry et Paul Pierce en direction de Brooklyn contre Gerald Wallace, Kris Humphries, MarShon Brooks, Kris Joseph, Keith Bogans et trois tours de draft (2014, 2016 et 2018)4. Les Nets enregistre également le retour de Jason Kidd, mais cette fois il arrive en tant qu’entraîneur, une première pour l’ancien meneur des anciens Nets du New Jersey. Après un début compliqué, les Nets parviennent à se qualifier et à passer le premier tour après un Game 7 serré face aux Raptors. Même s’ils n’ont enregistré aucune défaite face au Heat, les Nets se font rapidement éliminer par les double-champions en titre (4-1). Jason Kidd est envoyé aux Bucks après une première expérience peu concluante. Il sera remplacé en juillet 2014 par Lionel Hollins, ancien coach des Memphis Grizzlies.