«

»

Memphis Grizzlies

La franchise est fondée en 1995 à Vancouver, en Colombie-Britannique au Canada, en même temps que les Raptors de Toronto. Ces deux nouvelles équipes étaient le symbole de l’expansion de la NBA à travers les frontières américaines, en devenant les premières équipes canadiennes depuis les Huskies de Toronto en 1946-47. L’équipe est composée de joueurs issus de l’expansion draft : Greg Anthony (meilleur marqueur de l’équipe lors de la première saison), Byron Scott, Blue Edwards, et de leur premier tour de repêchage, Bryant Reeves. La première saison est celle attendue d’un nouveau club et les Grizzlies finissent la saison avec le pire bilan de la ligue.

En 1996, les Grizzlies obtiennent leur plus haut choix du repêchage, le 3e, et optent pour Shareef Abdur-Rahim. Bien que ce dernier se montre le meilleur joueur de la franchise, l’équipe a toujours les plus mauvais résultats de la NBA. En 1997, les Grizzlies sélectionnent la recrue Antonio Daniels et montrent des signes d’amélioration en finissant sixième de leur division. Cependant en 1998 ils retournent à la dernière place en dépit des bonnes performances de Mike Bibby. La saison, raccourcie à 50 matches pour cause de grève des joueurs, ne permet aux Grizzlies que d’en gagner 8.

Quelques matchs ont lieu dans le Pyramid Arena
Après la grève des joueurs de 1998, l’audience des matchs à domicile commence à chuter sérieusement, et la franchise perd de l’argent. Le fait que les Grizzlies ne soient pas compétitifs ne fait qu’aggraver le problème. En 2001, Michael Heisley, le propriétaire, pense que la franchise doit déménager pour survivre et choisit Memphis comme nouvelle ville, il loge dans le Pyramid Arena. La franchise déménage pour la saison 2001-02, mettant fin à une expérience longue de six ans à Vancouver, et laissant Toronto seule équipe NBA hors des frontières américaines.